« Revenir aux évènements

APRÈS LA CRISE

Début :
10 Mai 2010 20h00

APRÈS LA CRISE

conférence-débat

avec

Roger de Weck, Nicolas Baverez et Erik Izraelewicz

Roger de Weck, économiste, ancien correspondant parisien, puis éditorialiste et ancien directeur de l’hebdomadaire Die ZEIT, a publié fin 2009 un essai intitulé Après la crise. Y a-t-il un autre capitalisme ? L’auteur soutient la thèse selon laquelle, pendant la crise, le capitalisme a mis de côté ses trois grands dogmes libéraux : moins de règles, moins d’État, moins d’empathie vis-à-vis des perdants. Avec la crise, tout d’un coup la régulation n’a plus été considérée comme un frein, l’État, auparavant très critiqué, a été soudain très sollicité et les banques, grandes perdantes et responsables de la crise, ont attendu et obtenu d’être  traitées avec ménagement. Jusqu’à présent la crise n’a été combattue que par la voie technocrato-administrative, avec succès sur le court terme, certes, mais ses raisons profondes sont toujours là. Roger de Weck plaide pour un nouvel ordre économique que l’on pourrait qualifier d’« écologique-social ».

Nicolas Baverez, avocat depuis 1998. Normalien et énarque, il est également docteur en histoire et agrégé de sciences sociales. Membre du comité d’éthique entrepreneuriale du MEDEF, il est chroniqueur pour le Monde et éditorialiste pour Le Point et Les Echos.

Erik Izraelewicz, diplômé d’HEC, est docteur en économie internationale. Journaliste depuis 1981 pour l’Expansion, puis de 1986 à 2000 pour Le Monde, il travaille de 2000 à 2007 pour Les Echos et entre en 2008 à La Tribune comme directeur des rédactions.