« Revenir aux évènements

Mascha Kaléko

Début :
17 Mars 2012 20h00
Fin :
17 Mars 2012 22h00

samedi 17 mars 2012
20h00                
« ZUR HEIMAT ERKOR ICH MIR DIE LIEBE »
Alicia Fassel lit des textes de MASCHA KALÉKO
(en allemand),
accompagnée au violoncelle par Eva-Susanne Ruoff

Née en 1907 de parents juifs, Mascha Kaléko quitte dans les années 20 sa Galicie natale pour rejoindre le Berlin de la République de Weimar où elle noue des liens avec la bohème littéraire : Else Lasker-Schüler, Alfred Polgar, Walter Mehring et Gottfried Benn entre autres. En 1933, elle publie Das lyrische Stenogrammheft qui rencontre un vif succès. En 1938, elle émigre aux Etats-Unis, avant de s’installer en Israël en 1959. Elle meurt en 1975 à Zürich. Avec charme, humour et volupté, la jeune Mascha Kaléko séduit les Berlinois en posant un regard critique sur la société. A l’origine de la « Gebrauchslyrik » dans le Berlin des années 20-30, Mascha Kaléko en demeure, aujourd’hui encore, une figure emblématique.

Alicia Fassel a étudie l’art dramatique à Hannovre avant de jouer sur les scènes allemandes et de travailler pour la radio et la télévision. Eva-Susanne Ruoff a étudié le violoncelle à Würzburg, Nürnberg et Düsseldorf. Membre du Quatuor Bernardel, elle étudie aussi auprès du Melos Quartett et obtient de nombreux prix. Depuis 1996, elle travaille comme violoncelliste soliste à Duisburg et Essen (Colosseum Theater).

Entrée libre dans la limite des places disponibles