top
Maison Heinrich Heine
Fondation de l'Allemagne – Maison Heinrich Heine
Lennie Coindeaux

Lennie Coindeaux découvre le théâtre à l'âge de 16 ans, au conservatoire d'Etrechy (Essonne). Dès le premier cours c'est une révélation, il voudra en faire son métier. Il fait sa formation professionnelle à l'école Claude Mathieu - Art et Techniques de l'acteur. Il y travaillera des textes de Musset, Claudel, Corneille, Goethe, Antonin Artaud. Il aura comme professeur Claude Mathieu, Georges Werler, Xavier Briere. Il a fait partie de l'ensemble théâtral Esprits Libres pendant deux ans, avec qui il a créé le festival Théâtre en Liberté, à Montferrier sur Lez (Hérault). Il joue notamment Kaiser, un monologue de Sophie Lannefranque, Espaces Blancs de Paul Auster, ainsi que des créations de l'ensemble. Parallèlement au théâtre, il s'essaye au cinéma, dans des court-métrages (Waiting for Wu-Ping, Agonium, Hors jeu...). Passionné par la puissance des mots et des grands auteurs, il écrit aussi (pour mieux vivre) des nouvelles, de la poésie, des pièces de théâtres. Il rejoint la compagnie Étincelle pour interpréter Perdican dans On ne badine pas avec l'amour de Musset, et reprend le rôle de l’anarchiste Stanislas dans L’Aigle à deux têtes. Il assiste ensuite à la mise en scène de Caroline Rainette dans les Galets de la mer, avant d'interpréter Friedrich dans
Légende d’une vie de Stefan Zweig dont il signe la co-mise en scène.