top
Maison Heinrich Heine
Fondation de l'Allemagne – Maison Heinrich Heine
Sophie Wahnich
historienne, directrice de recherche au CNRS

Sophie Wahnich est directrice de recherche au CNRS (IIAC/PSL), elle travaille entre histoire, anthropologie et études politiques sur la Révolution française. Elle interroge notre présent en écoutant les conseils, avis et perplexités vécues de nos ancêtres révolutionnaires. Pour faire passage entre ces figures  fantômatiques et fortes et nous, elle fait confiance aux émotions, celles qui se déploient quand l'injustice, la trahison, l'oppression fabriquent la résistance des acteurs qui tentent de frayer un chemin révolutionnaire, celles qui se déploient quand le désir de savoir est arcbouté à une « angoisse du présent »[1]. Elle a plus particulièrement travaillé sur les émotions comme faculté de juger pendant le moment révolutionnaire dans les ouvrages suivants : L’impossible citoyen l’étranger dans le discours de la Révolution française, Paris Albin Michel 1997- réédition semi-poche 2010, La liberté ou la mort, essai sur la terreur et le terrorisme, La fabrique édition, 2003, (traduction en anglais chez Verso, en allemand chez Matthes & Seitz, ), La longue patience du peuple, 1792 naissance de la République, Paris Payot 2008, Les émotions la Révolution française et le présent, Paris CNRS éditions, 2009.  

[1] Nietzsche, Considérations inactuelles, de l’utilité et de l’inconvénient de l’histoire pour la vie, 1874, Œuvres, Robert Laffont Bouquins, 1993